S'inscrire

Message d'intérêt public: Attention aux détox vaginaux

Maddy V     
Nous voulons tous être aussi propres que possible pour nos partenaires.

Nous voulons tous être aussi propres que possible pour nos partenaires. L'idée d'une cure de désintoxication par voie vaginale est bonne en théorie, mais elle peut en réalité être très dangereuse. Le vagin est une entité complexe remplie de ses propres organismes et bactéries importantes qui doivent, en réalité, être présents. Donc, nous sommes ici pour vous avertir, Mesdames, que la désintoxication de la vulve et du vagin n’est généralement pas une bonne idée.


Le risque d'une désintoxication vaginale


Toxis Shock Syndrome (TSS) est une complication d'une infection bactérienne liée aux tampons. Cependant, il existe d'autres facteurs de risque. Les médecins et les fabricants tampons conseillent aux femmes de changer un tampon au moins toutes les huit heures. La société Embrace Pangea, qui vend actuellement des kits Pussy Pearl Detox, affirme que les perles sont conçues pour nettoyer l'utérus en insérant le sac d'herbes dans le vagin pendant 72 heures afin d'éliminer les toxines contenues dans le vagin. Ce temps recommandé est six fois plus long que vous êtes censé porter un tampon. Et en plus des perles pour le nettoyage de l'utérus, il existe même des emballages qui prétendent favoriser le resserrement du vagin.


Le vagin est auto-nettoyant


Pour le Dr Jen Gunter, un gynécologue américain, il y avait lieu d'écrire un post sur son blog pour démystifier les affirmations de la société. Elle déclare que ces types de produits et les herbes contenues dans les perles n'ont pas été testés pour une utilisation par voie vaginale. Elle explique également que le vagin se nettoie automatiquement. Au lieu d'aider les femmes, les herbes contenues dans les balles pourraient endommager l'équilibre des bactéries dans leurs organes génitaux. «Votre utérus n'est ni fatigué, ni déprimé, ni sale et votre vagin n'a pas égaré son chakra», commence-t-elle. «Votre vagin ne demande aucune aide réelle de votre part sauf si quelque chose ne va pas et ils vous diront qu'il y a quelque chose qui ne va pas en saignant abondamment, en provoquant des démangeaisons, des crampes ou en produisant une odeur.» Elle termine son blog en disant : «Laisser quelque chose, n'importe quoi, dans les organes génitaux féminins pendant trois jours n'est pas bon, car les bactéries se développeraient

 Trouvez des amis à la SDC.


Maddy V

Journaliste et éditeur néerlandais. Spécialisé dans la rédaction d'articles sur le sexe, la santé et les relations.
MONTRE PLUS ...
0 Commentaires
  • Anonyme